Utah & Arizona, le Far West

When you left this town
With your windows down
And the wilderness inside
Let the exits pass
All the tar and glass
Till the road and sky align

On aurait pu croire qu’après les déserts de cactus du Texas et les majestueuses Rocheuses du Colorado, on était prêtes à tout voir. Mais non. Conduire et randonner à travers l’Utah et l’Arizona restera parmi nos plus beaux souvenirs. Si vous recherchez des grands espaces à ciel ouvert et une terre rouge, ne cherchez plus. Ces deux Etats ont tout ce qu’il vous faut. Ça, et des touristes Allemand/Autrichiens excessivement irritants, mais nous y reviendrons plus tard.

Utah

Vu la route de Loveland à Moab, on aurait dû comprendre que les paysages que l’on s’apprêtait à fouler étaient à couper le souffle. ‘Heureusement’, on est arrivées à Moab de nuit, ce qui nous a gardé la surprise des environs de la ville pour le lendemain matin. Tout a commencé à l’auberge de jeunesse du Lazy Lizard (le lézard paresseux). Meilleur. Plan. Du. Monde. Quelques heures après notre arrivée, nous étions déjà en train de partager une bière avec Jake et Cavin, deux base jumpers (coucou les gars). Mais qu’est-ce donc que le base jumping ? Très bonne question. En gros, c’est des gens qui sautent de tout ce qui peut être assez haut (un gratte-ciel, une colline, un pic…) et jettent leur parachute à la main aussi vite que possible. Il n’y a que quelques personnes qui meurent chaque année, c’est presque pas dangereux...On a eu la chance de voir Jake sauter d’un énorme rocher rouge quelques jours plus tard...avec succès.

Et ce n’était que le début. Les jours suivants, nous avons exploré le Parc National des Arches, vu le soleil se coucher sur Canyonland depuis Dead Horse Point, et “conduit” (enfin, plutôt fait du rallye vu la piste) à travers la plaine sacrée Navajo de Monument Valley, à la jonction entre l’Utah et l’Arizona. Pas besoin de mots, les photos parlent d’elles-mêmes.

Juste 3 choses. D’abord, voici Gunther. Gunther est un touriste, probablement Allemand ou Autrichien, on n’est pas sûres, donc on a choisi de l’appeler Gunther. Gunther est un crétin. Gunther nous a crié dessus depuis l’autre bout du parc. “Fous zêtes oblichées te fous asseoir sous l’arche ?? Barrez-fous d’ici ! Tout le monte ne feut pas forcément fous afoir sur leurs photos de facances !”. Oui Gunther, nous étions obligées de nous asseoir sous cette arche, parce que c’était le seul endroit avec un peu d’ombre pour s’abriter du soleil, en plein Utah, à midi, en plein août, parmi d’autres touristes d’ailleurs. Et puis on avait une très belle vue. Malheureusement pour nous, Gunther avait un petit air de ranger vu de loin, ce qui nous a fait bouger avant de réaliser ce qu’il était vraiment. Un casse-’bonbon’. Et je pèse mes mots. (coucou Gunther)

On était vraiment à la recherche de la moindre parcelle d’ombre.

Aussi, [ATTENTION SPOIL] Canyonland c’est l’endroit où Thelma et Louise sautent à la fin du film. Autant vous dire qu’il y avait de l’émotion dans l’air en regardant le soleil se coucher sur cet endroit mythique. *Hellooo*

Enfin, Monument Valley c’est l’endroit où Forrest s’arrête de courir (merci Morris de nous l’avoir fait remarquer), et aussi là où la plupart des Westerns ont été tournés. Par contre, ce n’est pas le meilleur endroit si vous aimez vous balader seul dans la nature.

Il était temps pour nous d’aller voir le côté ouest de l’Utah, qui n’a rien à envier à l’est. Nous avons attaqué l’ascension d'Angel’s Landing et avons survécu (de peu) à cette “balade” extrêmement raide qui nous emmène frôler les sommets sur l’une des arrêtes du Parc National de Zion depuis le fond du canyon, en à peu près 5h aller-retour, 1000 mètres de dénivelé cumulé. Nous avons exploré les vastes étendues de rochers rouges de Bryce Canyon qui ressemblent à la citée perdue d’une ancienne civilisation. (coucou Camilo, coucou Juan)

Arizona

Nous avons quitté l’Utah pour l’Arizona afin d’aller voir le Grand Canyon de plus près. On nous avait pas menti : pour être grand, il est grand. Encore courbaturées d'Angel’s Landing, nous avons commencé par sa bordure nord et avons vu le soleil se coucher sur le Canyon, enfumé des feux de Californie. Ensuite, Sarah a entamé le trajet le plus long de sa vie : 5 heures, de nuit, slalomant au fil des courbes du Canyon, à 45 km/h, coincée derrière une caravane impossible à dépasser. Joie bonheur. Le jour suivant, nous avons pris la direction du Parc National Petrified Forest, qui recèle une forêt complète de troncs d’arbres fossilisés datant d’il y a 200 millions d’années, parfaitement conservés et transformés en pierres parées de mille couleurs. Sans doute l’un des éléments les plus déstabilisants de ce voyage. Mais ce n’est pas tout. Le parc abrite également des pétroglyphes (dessins et symboles) de tribus autochtones d’il y a 600 à 800 ans, ainsi que des dunes de sable striées. Unique.

Ensuite vint la Grande Randonnée. 9 heures pour descendre au fond du Grand Canyon juste au-dessus de la rivière Colorado et remonter tout en haut du plateau avant la tombée de la nuit. On y est presque arrivés, moyennant une petite heure dans le noir. Tout simplement magique. Mis à part le serpent en plein milieu du chemin qu’on (Sarah : quand Adèle dit "on", en fait c'est juste elle, car j'étais très courageusement planquée derrière elle, sur le point de m'évanouir de peur) a dû effrayer lorsqu’on remontait à la tombée de la nuit. Mais que seraient les canyons et les déserts sans quelques serpents de temps en temps ?

Checklist

> Faire une randonnée de 20 km dans le Grand Canyon : check
> Presque s’évanouir de soif : check
> Voir des cactus soro : check
> Effrayer un serpent avec des cailloux: check
> Assister à un base jump : check
> Boire de la bière diluée parce que c'est la méthode mormone pour combattre l'alcoolisme : check
> Renverser la totalité de sa salade oeufs-pommes de terre dans son sac : check

Ce qu'on a aimé

> Les canyons, tous autant qu’ils sont
> Les rochers et la terre rouge
> Survivre à Angel’s Landing
> Ne pas mourir de soif juste après grâce à des filles merveilleuses
> Trouver des amis pour explorer le pays ensemble pendant quelques jours 🙂
> Cette petite crique naturelle perdue au milieu de nul part
> Le mezcal

Ce qu'on a pas aimé

> La route affreuse de Monument Valley
> Gunther
> Ne pas arriver à expliquer à ce couple de jeunes Russes (?) de 15 ans qu’il est dangereux de commencer la descente du Grand Canyon la nuit, sans lampe torche, sans réservation de couchage en bas, sans nourriture, sans eau, et sans vêtements chauds...sans cerveau aussi apparemment

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *