Le Colorado : à la croisée des chemins

 

Nous y voilà. Le Colorado. En plein cœur des Etats-Unis. A la croisée des chemins. On était pile à la moitié géographique et temporelle de cette grande aventure américaine. Et comme un troisième verre de vin un jeudi soir, c’était un véritable point de basculement. Une transition. A partir de là, et tous les jours, constamment, on resterait bouche bée devant la majestuosité des paysages autour de nous. Après les marais de la Louisiane (par ici) et les plaines texanes (par là), on était donc au pied des Rocheuses.

Il faut dire qu’on commençait à être rodées, aussi. Le remballage de nos affaires atteignait son pic de productivité, le coffre était rempli de provisions (paquets de Doritos sauce ranch, cartons de Fruit Roll-Ups, mac and cheese, et encore un bon sac de Mangoozers), la playlist dans la voiture était désormais bien ficelée, nos prochains rendez-vous About Work étaient pris, et s’embarquer dans des aventures improbables commençait à être une seconde nature.

Nos premières impressions du Colorado en ouvrant la portière ? Une sacrée claque d’air frais. C’est tellement mieux qu’un coup de Febreze dans les toilettes. C’est froid, frais, pur, silencieux. La première journée de route était géniale. Dans la matinée, notre petite Hyundai blanche épousait doucement les courbes de la route qui passait à travers les montagnes, les forêts, les biches (euh non, non, les biches on les contournait quand même). Vous voyez les pubs à la télé dans lesquelles les voitures avancent silencieusement et seules au monde sur des routes hallucinantes ? Bah voilà, c’était nous.

Puis, l’après-midi, on est allées dans les dunes. Ouaip. On a trouvé des dunes de sable au milieu de Colorado. On pouvait pas rater ça :

Ça c’est sûr, on les a pas ratées.

La tempête non plus, on l’a pas ratée.

Du coup, on est reparties.

Notre Airbnb à Loveland s’est avéré être une occasion incroyable de rencontrer des gens géniaux : on est restées chez Mindy, où elle cohabite avec PJ et Sondra. Les trois sont des témoins de Jéhovah et les gens les plus cools du Colorado. D’ailleurs, PJ : on attend la tournée de ton groupe de punk à Paris avec impatience 😉 On a parlé de Dieu, on s’est habillées en cow-girls, et on a donné naissance à deux nouveaux amis imaginaires : Maria et Ramon.

De jour, on passait le plus clair de notre temps dans les Rocheuses, à environ 4000 mètres d’altitude. On a gambadé dans la toundra, on a sympathisé avec des chipmunks, on a failli marcher sur des serpents, et on a vu un cerf. Y a pas vraiment moyen de le résumer, c’était juste une succession merveilleuse de paysages grandioses. Voyez par vous-mêmes.

Et puis, de nuit… Disons qu’on a exploré un nouveau monde, grâce à Joel.

Checklist

> S'habiller comme des cowgirls pour faire du line-dancing : check
> Se balader à plus de 4000 mètres d'altitude dans la toundra : check
> Presque marcher sur un serpent : check
> Manger le sable des dunes de sable : check

On a aimé

> Mindy, PJ, et Sondra!
> Papoter avec cette bénévole du centre de tourisme assez perchée mais super sympa qui nous a parlé de la fois où elle est allée à Paris et a mangé de la glace
> Le cerf
> Se faire offrir l’entrée des Rocheuses par le Lucky Coin
> La vue en haut des sommets des Rocky Mountains

On a pas aimé

> Ne plus entendre l’accent du sud
> Rater la répèt’ du groupe de punk de PJ
> Avoir quitté le Colorado trop tôt

Prochaine étape : Utah !

Share This:

Comments

  1. Félicitations à partager avec ton amie….fière de ta réussite Adèle: Une petite élève tellement intéressante et sympa,j’ai eu la chance de t’avoir comme élève,que du bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *